Article

On vous partage nos nouvelles et nos astuces.

Lexique impression

29 Décembre 2021 * Impression * Écrit par Catherine Scott

Lexique impression

Partager :

Il y a tellement de types d’impressions et de médias imprimables qu’il est difficile pour le commun des mortels de connaître et comprendre tous les termes qui décrivent les caractéristiques d’une impression. C’est pourquoi nous avons sélectionné une liste de termes très fréquemment utilisés dans ce domaine pour vous les définir de manière simplifiée. Vous pourrez ainsi faire des choix éclairés par rapport aux produits que vous souhaitez faire imprimer.

 

Bleed : Le bleed est un anglicisme du terme français « fond perdu » ou « marge perdue ». Il sert à obtenir une image sans qu’il y ait de marges blanches autour de celle-ci. En d’autres mots, puisque la majorité des imprimantes n’ont pas la capacité d’imprimer jusqu’aux rebords de la feuille, il faut tracer la ligne de coupe à l’intérieur de l’image pour obtenir un résultat sans marges blanches. Cela fait en sorte qu’une partie de cette image ne sera pas utilisée puisqu’elle sera exclue lors du découpage. Cette partie inutilisée est nommée le bleed. 

 

Die-cut : Le die-cut est l’anglicisme du terme « découpage à l’emporte-pièce ». Cette méthode de découpage sert à découper le papier de manière à créer une forme distincte à l’aide d’une matrice. Cette technique est souvent utilisée sur les cartes d’affaires, par exemple, pour arrondir les coins ou alors créer une autre forme pour ajouter de l’originalité au produit.

 

Embossage et débossage : L’embossage consiste à coincer le papier entre deux formes afin de produire un relief vers le haut, donc une bosse en quelque sorte. Pour le débossage, c’est le contraire, cette technique sert à enfoncer une forme sur le papier de manière à créer un relief renfoncé. Ces deux techniques peuvent être réalisées avec ou sans encre.

 

Estampage : L’estampage est un processus qui consiste à transférer une image d’une pellicule métallique ou d’une certaine couleur sur un papier, un carton ou même sur des matériaux sur lesquels on ne peut pas imprimer tels que le cuir, le bois et le plastique. Pour ce faire, l’image doit être gravée sur une plaque de métal qui est ensuite chauffée à une certaine température pour être alors appliquée pendant un certain temps à l’endroit désiré.

 

Impression avec lamination : Le but de la lamination est de protéger un média imprimé et d’allonger son espérance de vie. Pour ce faire, un film transparent est appliqué sur le média, ce qui lui assure une protection contre l’usure et la dégradation externes. De plus, la lamination permet également d’ajouter une très belle finition au média.

Il faut cependant penser que le fini de plastique peut altérer la couleur initiale de votre impression, donc il faut s’assurer d’ajuster celle-ci avant l’impression pour un résultat optimal.

 

Impression avec spot UV : Le spot UV est un peu comme un fini glacé, mais contrairement à celui-ci, il est employé seulement sur un élément qui est souvent une photo ou une image afin de la faire ressortir. Il est aussi particulièrement intéressant d’avoir recours au spot UV sur un arrière-plan noir pour lui donner une texture ou pour créer une forme ou un texte. On peut également utiliser un spot UV sur du texte, mais le résultat sera moins apparent. Pour mieux le remarquer, il faudra bouger la carte à la lumière pour en voir l’effet.

 

Impression glacée : Type de papier ou carton avec un fini lustré sur la surface complète.

 

Impression sous presse (offset) : L’impression sous presse (offset) demande quelques étapes préparatoires. Tout d’abord, à partir des fichiers numériques préparés préalablement pour ce procédé, le contenu (texte ou image) du document que l’on veut imprimer sera reproduit sur une plaque. L’encre liquide sera projetée sur cette même plaque et sera transférée sur un blanchet (planche en caoutchouc qui agit comme un tampon) qui déposera ensuite la couleur sur le papier (ou un autre support utilisé).

Ce procédé est souvent plus avantageux pour une grande quantité d’impressions et peut s’avérer plus coûteux pour des petits lots d’impressions.

 

Impression sur presse numérique : Pour une impression sur presse numérique, le document à imprimer est entièrement mis en forme par traitement informatique. En d’autres mots, il n’y a pas d’étapes préparatoires, ce qui fait en sorte que l’impression peut se faire dans l’immédiat. Il existe deux types d’imprimantes qui font ce genre d’impression. La première est l’imprimante à jets, qui utilise de l’encre liquide, et la deuxième est l’imprimante laser, qui fonctionne avec de l’encre en poudre. On a recours à ce type d’impression principalement pour de petites quantités de produits imprimés sur des papiers ou cartons réguliers tels que des photocopies, des cartes d’affaires, des affiches, etc.

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER

3 février 2022 * Impression

La carte d’affaires, toujours d’actualité ?

Écrit par William Demers

Avec l’arrivée de plusieurs types de publicité au fil du temps, les types plus traditionnels, souvent sous forme de médias papier, sont de plus en plus délaissés pour le numérique qui est moins polluant et plus pratique. Cependant, cette évolution vers le numérique ne pourra pas remplacer absolument toutes les méthodes de publicité traditionnelles. Prenons la carte d’affaires par...

Partager :

13 novembre 2019 * Impression Documents utiles

Envoyer une carte d’affaire chez l’imprimeur

Écrit par Kevin

SPÉCIFICATIONS POUR L’ENVOI D’UN DOCUMENT EN IMPRESSION   FORMAT DU DOCUMENT FINAL FOURNI À L’IMPRIMEUR » 3.75 pouces x 2.25 pouces Le bleed de 0,125 pouces de chaque côté de l’impression est pour s’assurer d’une belle découpe chez l’imprimeur. Cette partie ne sera pas visible à l’impression, mais si vous avez une photographie ou une couleur en fond, vous devez la...

Partager :

Vous souhaitez être informés des toutes dernières tendances en design et obtenir
des astuces pour améliorer vos communications? Inscrivez-vous à notre infolettre!

Haut de page